Partner im RedaktionsNetzwerk Deutschland

C dans l'air

Podcast C dans l'air
Podcast C dans l'air

C dans l'air

ajouter
Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct.
Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct.

Épisodes disponibles

5 sur 106
  • CDLA - VOS QUESTIONS SMS – 06/12/22
    VIOLENCES SEXUELLES : POURQUOI ÇA EXPLOSE ? EXPERTS DAMIEN DELSENY Rédacteur en chef adjoint en charge du service police-justice « Le Parisien » EMMANUELLE ANIZON Grand reporter – « L’Obs » Coauteure de « Un si long silence » MURIEL SALMONA Psychiatre Présidente de l’association « Mémoire Traumatique et Victimologie » SERGE HEFEZ Psychiatre
    12/6/2022
    6:37
  • VIOLENCES SEXUELLES : POURQUOI ÇA EXPLOSE ? – 06/12/22
    EXPERTS DAMIEN DELSENY Rédacteur en chef adjoint en charge du service police-justice « Le Parisien » EMMANUELLE ANIZON Grand reporter – « L’Obs » Coauteure de « Un si long silence » MURIEL SALMONA Psychiatre Présidente de l’association « Mémoire Traumatique et Victimologie » SERGE HEFEZ Psychiatre Après Léo Grasset, visé par deux enquêtes préliminaires concernant des accusations de viol et de harcèlement sexuel, c’est au tour du célèbre youtubeur Norman Thavaud de se retrouver dans le viseur de la justice. Le vidéaste aux 12 millions d'abonnés est placé en garde à vue depuis lundi à la brigade de protections des mineurs de la police judiciaire de Paris. Il est entendu dans le cadre d'une enquête pour viol et corruption de mineurs. La procédure, ouverte en janvier 2022, compte six plaignantes. Selon Libération, cinq d'entre elles l'accusent de viol, deux étaient mineures au moment des faits. Les premières accusations envers le célèbre youtubeur remontent à 2018 pendant la vague #BalanceTonYoutubeur à la suite d'un tweet de Lucas Hauchard, alias Squeezie. Le numéro 1 du «YouTube game» français (17,6 millions d'abonnés à ce jour) avait à l'époque dénoncé le comportement inapproprié de certains vidéastes qui «profitent de la vulnérabilité psychologique de jeunes abonnées pour obtenir des rapports sexuels». Deux ans plus tard, une jeune québécoise avait publiquement accusé Norman Thavaud de l'avoir manipulée pour obtenir des photos et vidéos à caractère sexuel alors qu’elle avait 16 ans. A partir de sa plainte, les enquêteurs français ont entendu d’autres jeunes femmes qui, elles, dénoncent des viols. Les YouTubeurs sont-ils rattrapés par la vague #MeToo ? Dans le sillage de l’affaire Weinstein aux Etats-Unis et le mouvement #BalanceTonPorc en France, nombre de victimes ont dénoncé acteurs, journalistes, sportifs, hommes politiques, artistes, écrivains… Et les accusations continuent de se multiplier, dans tous les secteurs et tous les milieux sociaux. Après une accalmie en 2020, année marquée par le premier confinement, les dépôts de plainte pour violences sexuelles sont ainsi repartis à la hausse en 2021. Et ce de manière fulgurante, avec 33 % de plaintes en plus par rapport à l’année précédente. Au total, près de 75.800 faits de viols, tentatives de viols ou agressions sexuelles ont été comptabilisés selon le bilan « Insécurité et délinquance » du service statistique du ministère de l’Intérieur, contre 57.100 en 2020 et 28.000 en 2012. Mais si le nombre de plaintes augmentent fortement, celui des condamnations reste très bas. En 2020, son taux ne dépassait pas les 1 % selon les associations et 76 % des plaintes pour viol sont classées sans suite. Alors comment policiers et magistrats travaillent-ils dans ce type de dossier ? Pourquoi y-a-t-il si peu de condamnations pour viol ? D’autre part, un récent rapport d'information parlementaire dénonce les violences systémiques envers les femmes générées par l'industrie pornographique et liste vingt recommandations pour lutter contre ces pratiques et protéger la jeunesse. Quelles sont-elles ? Comment les adolescents sont-ils exposés à la pornographie ? Enfin à l’heure où de plus en plus de victimes de pédophilie prennent la parole et que la population prend de plus en plus conscience de l'étendue des actes de pédophilie. Quelle prise en charge pour les pédophiles ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/
    12/6/2022
    1:03:11
  • CDLA L’INVITÉ – RAPHAËL PITTI – 06/12/22
    MÉDECIN DE GUERRE EN UKRAINE RAPHAËL PITTI Médecin anesthésiste-réanimateur, responsable de la formation à l’ONG Mehad Alors que la guerre en Ukraine menée par Vladimir Poutine se poursuit, l'Organisation mondiale de la Santé a indiqué que l'armée russe avait mené plus de 700 attaques contre des établissements de santé ukrainiens depuis le début du conflit. Raphaël Pitti, anesthésiste-réanimateur, est le responsable de la formation à l’ONG Mehad. Le 24 août, il a ouvert un centre de formation à Lviv, où des centaines de médecins ukrainiens ont été formés. Raphaël Pitti connaît très bien la médecine de guerre depuis qu’il a participé à 34 missions en Syrie. Selon lui, la stratégie de guerre de la Russie d’attaquer des infrastructures médicales a déjà été appliquée par le passé. “Nous avions l’expérience des Russes. On a découvert leurs méthodes en Syrie où nous avons pris en charge les blessés et formé 34 000 soignants en dix ans”. De son côté, Vladimir Poutine accentue ses frappes massives contre l’infrastructure énergétique de l’Ukraine, privant près de six millions de foyers d’électricité, selon Volodymyr Zelensky. Sur le terrain, Raphaël Pitti afirme que “la situation a bien changé”. “Cet été, la guerre se concentrait sur l’Est, aujourd’hui, 700 structures sanitaires y ont été détruites. Le reste du pays vivait à peu près normalement, ce n’est plus le cas. Les bombardements et les coupures d’électricité se multiplient. Et le froid arrive” Selon l’ONU, près de 18 millions de personnes nécessitent une aide humanitaire. Les associations et structures médicales se mobilisent, comme l’hôpital de Vannes qui a fait don de 75 lits à l’Ukraine le 2 décembre, Actions humanitaires a déclaré le 21 novembre que 9 tonnes de lits médicalisés, de matelas, de déambulateurs, de fauteuils roulants sont acheminées vers l’hôpital de Kharkiv. A l’international aussi les aides se multiplient puisque le ministère israélien des Affaires étrangères prévoit d'envoyer 20 générateurs et une nouvelle aide médicale à l'Ukraine. Raphaël Pitti fera le point sur les besoins du corps médical ukrainien et reviendra sur le centre de formation qui a ouvert à Lviv pour former les médecins ukrainiens à la médecine de guerre, mais aussi aux traumatismes psychologiques.
    12/6/2022
    11:07
  • CDLA - VOS QUESTIONS SMS – 05/12/22
    ÉLECTRICITE : PRÊTS POUR LES COUPURES ? EXPERTS ÉLIE COHEN Économiste - Chercheur au CNRS EMMANUEL DUTEIL Directeur de la rédaction - « L’Usine Nouvelle » SHARON WAJSBROT Journaliste spécialiste des énergies - « Les Echos » SOAZIG QUÉMÉNER Rédactrice en chef du service politique - « Marianne »
    12/5/2022
    8:28
  • ÉLECTRICITE : PRÊTS POUR LES COUPURES ? – 05/12/22
    EXPERTS ÉLIE COHEN Économiste - Chercheur au CNRS EMMANUEL DUTEIL Directeur de la rédaction - « L’Usine Nouvelle » SHARON WAJSBROT Journaliste spécialiste des énergies - « Les Echos » SOAZIG QUÉMÉNER Rédactrice en chef du service politique - « Marianne » Alors que l’hiver s’installe dans le pays, l’hypothèse de coupures de courant apparaît de plus en plus plausible. Le gouvernement a adressé la semaine dernière aux préfets une circulaire pour préparer leurs départements aux « délestages » que RTE imposera pour éviter un effondrement complet du réseau électrique, le redouté « black-out ». On y apprend que les coupures pourront avoir lieu durant les deux pics de consommation (le matin de 8 heures à 13 heures) et le soir (entre 18 heures et 20 heures), et entraîneront notamment l’arrêt des métros et trains, des numéros de téléphone à l’exception du 112 et d’Internet ainsi que la fermeture des écoles situées dans les zones touchées par les délestages. Selon Enedis, ces coupures devraient être limitées à deux heures par zone et annoncées à l’avance. Mais quelques « zones rouges » y échapperont totalement, principalement les territoires où se situent les établissements de santé et les installations liées à la sécurité nationale. La probabilité de coupures d’électricité cet hiver, notamment durant le mois de janvier, est donc de plus en plus envisagée. « Un test national » est même prévu par Enedis et RTE « le 9 décembre prochain ». Mais alors que le scenario se précise, l’inquiétude gagne les Français et les questions abondent. Au point qu’Emmanuel Macron a tenté de calmer le jeu samedi dans un interview au Parisien en lançant un « pas de panique », si les Français font des « efforts », le pire pourra être évité. Depuis ce lundi, l’ensemble des ministres reprennent ce discours et mettent l'accent sur la « responsabilité collective » pour passer l'hiver, bien que la situation résulte de la crise énergétique mais surtout des défaillances de la filière nucléaire, en incapacité de fonctionner à plein régime. Un point soulevé par plusieurs membres de l’opposition qui commencent à fulminer. Ainsi Alexis Corbière (La France insoumise) voit dans l’éventualité de coupures de courant un « désordre ». « On ne peut pas tout mettre sur le dos de la guerre en Ukraine ». « Les coupures d’électricité comme il y a quarante ans en Union soviétique semblent planer sur la France. Voilà où nous mène l’inconséquence » estime Eric Ciotti (Les Républicains). De son côté Jordan Bardella (RN) s’insurge : le plan du gouvernement est « extrêmement inquiétant ». Emmanuel Macron et Elisabeth Borne « devraient s’excuser » pour avoir organisé le « sabordage de notre filière nucléaire depuis maintenant 5 à 10 ans ». Alors quel est l’état parc nucléaire français ? Aujourd’hui parmi les 56 réacteurs nucléaires que compte le pays, pour la plupart construits entre 1965 et 1985, 20 se trouvent toujours à l’arrêt, pour maintenance, notamment en raison de la découverte de problèmes de fissures sur les circuits de refroidissement. Entendu mardi à l’Assemblée nationale par la commission d’enquête sur la souveraineté et l’indépendance énergétique, l’ex-haut-commissaire à l’énergie atomique Yves Bréchet (de 2012 à 2018) a estimé que le nucléaire tricolore souffre d'une « désinformation continue [...] acceptée par l'État, quand elle n'est pas organisée par lui ». Il a également pointé « l’inculture scientifique et technique de notre classe politique », et la « faiblesse des analyses conduisant aux décisions de l’Etat » en matière de politique énergétique. C’est dans ce contexte de forte tension que l’Assemblée nationale se penche à partir d’aujourd’hui sur le projet de loi visant à rattraper le retard français en matière d’énergies renouvelables (solaire, éolien). Le pays, qui s’est longtemps reposé sur la puissance de son parc nucléaire, a généré en 2021 19 % de son électricité avec du renouvelable, une part plus faible qu’ailleurs en Europe et que les objectifs fixés. Alors quelles sont les prévisions de RTE pour cet hiver ? Comment fonctionne la plateforme Ecowatt ? Que prévoit le plan du gouvernement ? Comment vont se dérouler les coupures d'électricité ? Quelles zones ou bâtiments seront épargnés ? Lesquelles ne le seront pas ? Pourquoi le parc nucléaire français est-il affaibli ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/
    12/5/2022
    1:03:05

Radios similaires

À propos de C dans l'air

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.

Site web de la radio

Écoutez C dans l'air, France Inter ou d'autres radios du monde entier - avec l'app de radio.fr

C dans l'air

C dans l'air

Téléchargez gratuitement et écoutez facilement la radio et les podcasts.

Google Play StoreApp Store