Techno Radio

radios du genre Techno

La techno : polyvalente et multiple

La scène techno se sent chez elle partout dans le monde, pas seulement à Berlin - sa ville natale. De nos temps, les clubs se situent également dans les grandes métropoles telles que Madrid, Paris, Singapur et tout particulièrement Ibiza. Mais aussi les festivals et les raves comme le Nature One ou I Love Techno attirent une quantité extrême de fans de la musique techno sur leurs dancefloors.

Les pionniers du genre n’auraient sans doute jamais pensé qu’aujourd’hui la Love Parade réunirait plus de 1,5 million d’adhérents qui se retrouvent chaque année pour faire la fête ensemble. Ce fut le groupe allemand Kraftwerk, fondateur de l’electropop, qui posa la première pierre à la formation de la techno, car ses sons marquèrent durablement une multitude de DJ et de producteurs dans le monde entier. Pourtant, ses membres n’étaient pas seulement des musiciens, mais aussi des investigateurs et bricoleurs qui n’ont cessé de contribuer au développement technique. C’est ensuite le DJ Afrika Bambataa qui fut le premier à faire un tabac avec son hit “Planet Rock” en utilisant les sons de Kraftwerk sur le dancefloor. Ce qui s’ensuivit fut une explosion créative - Juan Atkins, Derrick May et Kevin Saunderson créèrent la techno de Detroit, l’acid house devint la grande mode et en Allemagne s’établit une scène techno florissante. Tous ces courants mènent aujourd’hui au terme collectif de la “techno”.

Entre-temps, il existe une énorme gamme de styles musicaux autour de la techno portant un nom propre - techno minimale, tech house, trance, handsup et jumpstyle pour en citer quelques-uns. Mais ils gardent une chose en commun: la recherche d’un esprit collectif sur le dancefloor. Tout le monde danse pendant des heures aux sets des DJ tout en oubliant les problèmes de la vie quotidienne. Peu importe que le rave ait lieu dans un hall de dépôt délaissé, en pleine rue, dans une forêt cachée ou dans un club.

Bien que la techno soit née sur les dancefloors, c’est bien grâce aux radios web que le genre à pu grandir et prendre son ampleur d’aujourd’hui. En passant des sets de DJ et des playlists en continu qui animent à se lâcher sur la piste de danse, la bonne humeur est garantie.