House Radio

radios du genre House

House – un phénomène mondial!

Que ce soit à Paris, Chicago, Tel Aviv ou Tokyo - c’est bien le son électronique de la house qui attire les masses dans les clubs les plus branchés. Difficile de trouver un genre musical dans lequel les DJs sont aussi célébrés qu’ils ne le sont dans la house. Les hits de David Guetta, Armin van Buuren, Avicii et Co. ont fait de leurs créateurs de grandes vedettes qui courent maintenant d’un rendez-vous à l’autre pour apaiser la presse et les fans du monde entier.

Cette popularité dont disposent ces DJs aujourd’hui est due en partie au “Godfather of House”, Frankie Knuckels. C’était lui qui, en mettant de la “Warehouse” dans les clubs de Chicago à la fin des années 70, donna le nom à ce genre. Il avait remarqué que c’étaient surtout les passages instrumentals qui euphorisaient le public. C’est pourquoi, il décida de mêler des passages de vieux classiques disco à de nouveaux éléments comme l’eurobeat, tout en laissant le reste de la chanson de côté. Il créa ainsi la “Chicago house”, un style plus profond et rugueux, qui incita encore plus les masses à danser.

La house ne prend donc pas seulement ses origines de la musique disco aux États-Unis, mais aussi de l’eurobeat: la musique électro-pop européenne de Depeche Mode, Soft Cell ou Giorgio Moroder, qui étaient extrêmement demandés dans les clubs de New York et Chicago. La Chicago house se répandit d’abord rapidement dans la scène underground aux États-Unis. Les hits de l’époque comme „Thanks to you“ de Sinnamons, „You’re The One For Me“ de D-Trains ou „Don’t Make Me Wait“ des Peech Boys témoignent de ce son synthétique jamais écoutés auparavant avec l’introduction d’effets dub et de drop-outs. Les éléments typiques de la house, en général, sont le tact 4/4 répétitif, les rythmes fournis par des boîtes à rythmes électroniques et les lignes de basses artificielles.

Les influences de la house se retrouvent aujourd’hui dans la musique de pop et de danse mainstream. Les derniers succès de Lady Gaga, Black Eyed Peas ou Britney Spears ont su mélanger habilement la pop et la house. Les jeunes DJs Robin Schulz et Felix Jaehn, tous deux d’origine allemande, sont d'autres exemples de stars s’ayant fait un nom grâce à la combinaison de ces deux genres-là. Leurs remix de "Waves" (Mr Probz) et de "Cheerleader" (Omi), respectivement, ont conquis les charts.